The English site is not finished. Would you like to visit in your own language ? X
Retour à la liste
Territoire - Design et espace urbainAménagement de l’ilot Rondet-Tarentaize : balade en bord de terre...2017 / Saint-Étienne

L'histoire du projet

La Ville de Saint-Étienne et Saint-Étienne Métropole ont désigné une équipe pluridisciplinaire pour proposer un aménagement sur l'îlot Rondet - Tarentaize, suite à sa démolition, ainsi que sur le carrefour attenant. Consciente qu'une reconstruction de logements ne pourrait intervenir à court terme sur cet îlot, la maîtrise d'ouvrage a souhaité qu'un aménagement qualitatif et durable y prenne place.
Les grands principes énoncés dans le pro­gramme orientaient vers un aménagement exemplaire en matière d'approche paysagère et de biodiversité, emblématique de la démarche design et soucieux des problématiques de gestion.
Le travail de l'équipe de maîtrise d'oeuvre composée d'un architecte-urbaniste, d'un paysagiste, de designers et d'un bureau d'études techniques a démarré en mai 2016. La revalorisation du terrain en friche sur l'espace démoli a été réalisée en l'espace d'une année. Ainsi sur cette période, les différentes phases du projet, à savoir la démolition, la conception du projet et la réalisation des travaux sur l'îlot, se sont enchaînées. L'aménagement du carrefour attenant est prévu pour 2018.
Bâches de démolition ©VSE
Plantations par des enfants avec les jardiniers de la ville ©Pierre Grasset
Plantations par des enfants avec les jardiniers de la ville ©Pierre Grasset
Le jardin des possibles
Le projet d'aménagement de l'îlot Rondet- Tarentaize offre un espace naturel en coeur de ville, associé à une promenade belvédère, marquant l'entrée Ouest du centre de Saint-Étienne.
Suite à la démolition d'un ensemble d'im­meubles insalubres et en attendant la possible reconstruction de logements, le projet met à profit «l'attente» par la création d'un jardin non accessible situé à environ 2m50 en contrebas des rues Rondet et Tarentaize. Les plantations choisies associées à la mise en place de nichoirs à oiseaux tendent à créer un réservoir de biodiversité.
En prolongement du trottoir, la création d'un vaste platelage bois ponctué d'assises en céramique conçues spécifiquement, offre une promenade en «bord de terre», observatoire urbain de ce territoire en évolution.
Cette terre retrouvée ne serait-elle pas l'élément le plus précieux de la ville du XXIème siècle ?

Inauguration Aménagements Ilot Tarentaize Rondet ©Charly Jurine
Inauguration Aménagements Ilot Tarentaize Rondet ©Charly Jurine
Journal Interne Septembre Tam Tam 179 ©VSE
Journal Interne Septembre Tam Tam 179 ©VSE
Inauguration Aménagements Ilot Tarentaize Rondet ©Charly Jurine
Inauguration Aménagements Ilot Tarentaize Rondet ©Charly Jurine
Plantations par des enfants avec les jardiniers de la ville ©Pierre Grasset
Plantations par des enfants avec les jardiniers de la ville ©Pierre Grasset
nichoirs ilot rondet
nichoirs ilot rondet
Quelques chiffres
15 bâtiments démolis soit 3300 m² de plancher
Une parcelle de 2500 m² libérée
Surface accessible : 250 m2
Réserve de biodiversité : 2250 m²
Coût de la démolition et contreforts : 840 k€ TTC
Aménagement de l'îlot : 370 k€ TTC

Acteurs du projet
Maitrise d'ouvrage
Ville de Saint-Étienne
Saint-Étienne Métropole
Conception
Architecte : Eric Clavier, Jardinier des villes
Paysagiste : Thierry Leproust, Alpages
Designers : Nadine Cahen et Laurent Grégori
Bureau d'étude : Géolis
Réalisation
Métallerie et platelage : Rozières
Mobilier : Céralep
Voirie : Asten
Reprise des murs : SFET
Espaces verts : Rivoire
Démolition : TPM

Financeurs
ANRU
EPORA
Saint-Étienne Métropole
Ville de Saint-Étienne