Prix

Lauréat 2013

Prix Saint-Étienne Métropole
du Livre de Design Unesco

couverture du livre sur la forme de jean-christophe bailly
Couverture du livre de jean-christophe bailly "Sur la forme"

Présentation de l’ouvrage

Qu'est-ce que la forme ? Pour répondre à cette question, Jean-Christophe Bailly nous invite tout d'abord à imaginer l'inimaginable : un monde où il n'y aurait pas de formes et qui serait lui-­même sans forme, un monde informe. Ce non-monde, présent dans toutes les mythologies humaines, est une menace pour l'existence. La forme se révèle donc comme une condition même de l'existence : "Exister, c'est exister pour une certaine forme et pas autrement, et il en va ainsi pour toute forme d'existence." La pensée de Jean-­Christophe Bailly se développe au carrefour de la philosophie, de l'esthétique, de l'histoire de l'art et des techniques. À la manière des humanistes, son sujet est l'occasion de donner à penser et à comprendre le monde. Et la force poétique de sa langue permet de poser des questions complexes avec simplicité. Quatre étudiants de l'École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI-Les Ateliers) ont proposé à Jean-Christophe Bailly de faire une interprétation dessinée de son texte et ont réalisé une quarantaine de dessins au stylo Bic. Sur la forme est ainsi un livre qui est le fruit d'une interrogation sur sa propre forme.

Commander

Lien de l'éditeur

Sur la forme de Jean-Christophe Bailly

Coédition : ENSCI-Les Ateliers/ Manuella
ISBN : 978-­2-­917217-­42-­9
88 pages
Prix : 17,00 €
Date de publication : Avril 2013
Illustrations : Léa Bardin, Juliette Gelli, Chemsedine Herriche, Alexandre Poisson
Langue : française
Lire la suite
Retour sur la fête du livre

La Cité du design
s'est associée à la 28e édition de la Fête du Livre de Saint-Étienne les 18, 19 et 20 octobre 2013.
Pour la première fois, la librairie de la Cité du design s'est installée sur deux lieux de la fête du livre : dans l'espace jeunesse de la place Jacquard et dans la grande librairie située place de l'Hôtel de ville.

Place Jacquard, la Cité du design a proposé une sélection de livres jeunesse et, pour les 6-12 ans, l'animation Picto & Typo, à la découverte du design graphique.
Le vendredi 18 octobre, journée réservée au public scolaire, 90 élèves, de grande section de maternelle au CM2, ont participé à ces ateliers et 120 enfants le samedi 19 et le dimanche 20 octobre.

Le public était aussi au rendez-vous à la librairie de la Cité du design place de l'Hôtel de Ville qui présentait une sélection de livres sur le design et le graphisme ainsi qu'un focus sur les éditions de la Cité du design. La librairie proposait des signatures de livres : Ludovic Houplain pour son livre Logobook édité chez Taschen, Anne Bonny auteur de Esprit du meuble et du design, éditions du Regard...

Aussi, elle a organisé et accompagné le Prix Saint-Etienne Métropole du Livre du design Unesco. C'est l'ouvrage Sur la forme de Jean-Christophe Bailly qui a été nommé lauréat 2013.
L'ouvrage Sur la forme de Jean-Christophe Bailly nommé lauréat 2013 par le jury

Le jury composé de personnalités du monde du design, de l'architecture, de l'édition et du graphisme, s'est réuni sous la présidence de Jérôme Knebusch, lauréat du prix de l'année précédente, le 1er octobre, à la Cité du design pour élire le lauréat 2013. L'éclectisme des ouvrages a engendré des débats nourris autour de chaque ouvrage. Cinq critères ont été identifiés pour orienter le choix du lauréat : la qualité du graphisme, la qualité du façonnage, le rapport avec la thématique de l'engagement et la qualité du texte. Le dernier critère, plus abstrait, se positionnait sur le rôle même du prix Saint-Étienne Métropole du Livre de Design Unesco qui est d'encourager un jeune auteur ou un jeune éditeur dans son travail. Ici, on ne peut encourager un auteur comme Jean-Christophe, son savoir étant reconnu, mais, l'initiative des quatre étudiants a été saluée ainsi que l'intention de l'éditeur de suivre ce projet éditorial. Le jury a reconnu la qualité des illustrations qui donnent à l'ouvrage une certaine consistance au texte. Finalement, les dessins permettent d'envisager la réflexion de Jean-­Christophe Bailly dans l'espace, celui de l'objet en tant que forme, et inversement, de la forme comme objet.

Cet ouvrage coédité par l'École nationale supérieure de création industrielle et la maison d'édition Manuella, questionne donc les limites du design. Jean-Christophe Bailly interroge le rapport entre un objet ou une oeuvre et sa forme, pour finir par remettre en cause cette attitude de nos sociétés de consommation qui sacralise certains objets au détriment d'autres qui seraient triviaux. Car la forme est le fruit d'une pensée, d'une évolution qui s'inscrit dans le devenir du temps humain et dans l'instabilité du mouvement et l'impermanence du monde.