The English site is not finished. Would you like to visit in your own language ? X
Nous connaître

La recherche

Recherche par le design

Alors que le monde contemporain s'ouvre sur un extraordinaire défi environnemental et social, de nouvelles tensions émergent qui menacent parfois la vie même. Le design - comme d'autres disciplines- travaille à leur résolution en participant à la réflexion et la production d'un véritable projet de société.

Conduite par des designers, la recherche par le design explore attentivement les tenants et aboutissants des mutations technologiques et sociales en cours, tout en participant par l'enquête, le prototype et l'expérimentation à la construction de scénarios. Pour être opérante, et en complémentarité des modèles de la recherche scientifique, la recherche par le design revendique un statut de recherche « non standard ». Elle met en avant les processus créatifs du design, conçoit ses propres méthodes de recherche et contribue à l'invention de scénarios de vie future.

Cette forme de recherche s'intéresse aux pratiques des individus dans des environnements toujours plus complexes. Elle est bâtie d'après la confrontation historique de la culture technique et de l'art dont elle anime la controverse. Elle est menée par des designers professionnels, accompagnés selon les cas, par d'autres expertises (architectes, artistes, historiens, sociologues, ingénieurs, techniciens...) et selon les projets par des étudiants ou doctorants designers. Elle participe au développement d'un nouveau paradigme de la recherche scientifique qui place le non-humain au même niveau d'étude que l'humain : l'approche anthropocentrée du design évoluant vers une approche holistique du monde matériel. Elle se charge de prototyper, expérimenter et démontrer, scénarios à l'appui, qu'il existe des alternatives aux modes de vie imposés par les technologies et la culture de la fin du modernisme.

Missions

Exposition Panorama des mutations du travail. Biennale Internationale Design Saint-Etienne 2017, Working Promesse, les mutations du travail
© Pierre Grasset

La recherche à la Cité du design a pour mission générale d'anticiper les mutations de la société et de développer une réflexion critique sur l'évolution du design. Elle contribue à multiplier les points de vue sur l'usage du design, et met en place une réflexion sur l'action du design.

Elle se met au service des entreprises et des institutions qui souhaitent explorer par le design les nouveaux récits techniques et les pratiques innovantes qui émergent en ce début de millénaire.

Axes

Deux axes thématiques structurent l'activité de la recherche à la Cité du design : existences futures et influences numériques.

> Existences futures s'intéresse aux modes de vie et explore plus particulièrement les thèmes de l'éducation, de la santé et des mutations sociales. La recherche observe, documente analyse et expérimente les transformations impulsées par le design lorsqu'il est intégré à l'amont des projets et qu'il s'intéresse aux pratiques et usages émergents.

> Influences numériques pointe l'impact des technologies numériques sur les modes de vie et développe les thèmes du design de service, de la ville intelligente, de la mobilité intelligente et de la captation de données. La recherche s'intéresse ici aux modifications structurelles induites par les technologies numériques dans les sociétés, les services et les organisations, à travers le design de leurs relations, de leurs espaces et de leurs outils.

Partenaires

AREP, Bouygue Construction, Caisse d'Épargne, CMU, EDF, La Fabrique de la Cité, La Poste, Lesieur, Michelin, Philips Lighting, PSA Peugeot Citroën, SAUR, SNCF-Gare&Connexions, SUEZ.

Canopé, CARDIE, la DIRRECTE, École de Design de Nantes Atlantique, École des Mines de Saint-Étienne, ESADSE, Fondation de France, Labex IMU - Université de Lyon, ministère de la Culture, ministère de l'Égalité des territoires et du Logement, ministère de l'Éducation nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche, PUCA - ministère de l'Écologie-ministère du ogement, PALSE-IPEM, Random Lab, Saint-Étienne Métropole, SGMAP, UJM Saint-Étienne/Université de Lyon ;



Données

La Cité du design est le plus important pôle de recherche par le design en France avec depuis 2014 :

  • 40 à 50 designers-chercheurs impliqués chaque année sur des actions de la recherche
  • 20 programmes de recherche et d'expérimentations menés en 3 ans
  • 10 ouvrages publiés
  • Assure la direction scientifique de la Biennale Internationale Design Saint-Etienne 2017, Working promesse, les mutations du travail

Programmes

Deux types de programmes de recherche par le design sont développés au sein du pôle recherche de la Cité du design :

  • une recherche appliquée, privée, qui répond à des enjeux qui touchent directement les entreprises pour le déploiement de leurs stratégies futures
  • une recherche & expérimentation, recherche publique, qui développe de nouveaux champs de recherche par le design, en mettant à l'épreuve par la théorie et l'expérimentation des intuitions ou des signes avant-coureurs d'une société en mutation.

Les formes tangibles de la recherche

La recherche par le design repose sur une capacité à incarner physiquement ses hypothèses et ses expérimentations. Cette part tangible de la recherche est essentielle pour expérimenter des scénarios temporaires avant toute mise en oeuvre pérenne : c'est cette dimension « réversible » de la recherche par le design que nous revendiquons, pour ne pas préempter l'avenir des générations futures.

Les ressources

La recherche produit trois types de ressources : des contenus multimédias, résultats des conférences et colloques portés par le pôle recherche et ses partenaires ; des textes supports fondamentaux de la recherche ; des publications aux éditions de la Cité du design, organisées d'une part en deux collections : « recherche design » et « culture technique, culture design » et d'autre part, un ensemble d'états de l'art thématisés, réservés aux chercheurs et/ou aux partenaires.