Appel à candidatures | Plateforme recherche | DSRD

Diplôme Supérieur de Recherche en Design

CyDRe rentrée 2021, date limite 08.06.2021 (midi)

par Sandra Jacquier

Appel à candidatures à destination des étudiant·e·s et professionnel·le·s souhaitant se former à la recherche en design à partir de septembre 2021 au sein de la plateforme recherche de la Cité du design/Esadse.

See the English version

Cet appel est ouvert pour trois places en Diplôme Supérieur de Recherche en Design (DSRD).

Date limite de dépôt des candidatures numériques :  mardi 8 juin (midi)
Entretien en visioconférence ou présentiel : jeudi 1er juillet 2021
Date d’entrée : mercredi 1er septembre

Contact: cydre@esadse.fr
Renseignements : 33(0)4 7747 88 51

La recherche design et art

La recherche en design et en art de la Cité du design/Esadse est conduite par des designers et des artistes (chercheur·e·s et/ou enseignant·e·s). Elle est organisée en plateforme et anime la controverse historique qui confronte culture technique et art. Ses champs thématiques couvrent l’exploration de la culture technique, design et numérique, l’exploration et la critique des représentations et des espaces de la modernité, le design et l’anthropocène, le design des politiques publiques, le design vernaculaire.

La plateforme recherche
C’est un espace de mutualisation des travaux et des outils de recherche. Elle bénéficie d’une médiathèque, d’une matériauthèque, d’ateliers de production et d’outils singuliers tels que la Biennale Internationale Design Saint-Étienne, la revue Azimuts, les éditions.

L’équipe et les chercheurs
La plateforme articule de multiples formes de recherches au sein de trois types de laboratoires (laboratoires, labs,  units).


CyDRe

Designer, chercheur, enseignant, responsable du CyDRe : Ernesto Oroza.

Le Cycle Design Recherche (CyDRe) est le 3e Cycle de l’Esadse. Il est ouvert aux étudiant·e·s et professionnel·le·s confirmé·e·s qui souhaitent se former à la recherche en design dans un environnement pédagogique unique au sein de la plateforme recherche de la Cité du design/Esadse. Ce parcours de recherche a pour objectif de former une communauté de chercheur·e·s opérant une recherche située sur le territoire et inscrite dans les thèmes actuels de recherche débattus sur la plateforme. Sous la responsabilité du Directeur éditorial, le 3e cycle de l’Esadse publie la revue de recherche Azimuts.

Cycle Design Recherche


DSRD

Langues : français et anglais

Le Diplôme Supérieur de Recherche en Design (DSRD) s’adresse à des étudiant·e·s designer·e·s chercheur·e·s qui souhaitent développer une recherche en design orientée sur le territoire stéphanois, en lien avec les communautés. Inscrit dans un temps long de 3 ans de recherche. L·a·e designer·e chercheu·r·e en DSRD doit avoir le goût de la confrontation à la production de formes et au dialogue avec les communautés locales. Cette formation s’adresse à des designer·e·s souhaitant faire carrière dans la recherche en design, dans l’enseignement en école d’art, ou dans des activités sociales en lien avec les communautés.
Pour stimuler une recherche en design située et engagée, la plateforme met les étudiant·e·s chercheu·r·e·s au cœur d’un réseau de relations académiques, institutionnelles et associatives. Cet environnement leur permet de diriger leur recherche dans un territoire singulier par son histoire productive urbaine et sociale. Dans ce sens, ce programme encourage les étudiant·e·s à s’intéresser aux pratiques productives vernaculaires qui répondent aux besoins et problèmes des communautés.
En dialogue permanent avec l’équipe de recherche encadrante du 3e cycle et sous certaines conditions (de cohérence et de qualité notamment),l’étudiant·e chercheu·r·e porte sa recherche, et s’investit dans les projets collectifs du CyDRe et objet de recherche, que sont la revue Azimuts et la Biennale Internationale Design Saint-Étienne.

Après 3 années passées au sein du Cycle de Recherche en Design,validées par une soutenance devant un jury indépendant, l’Esadse délivre à l’étudiant·e chercheur·e le Diplôme Supérieur de Recherche en Design de l’Esadse, diplôme d’école bénéficiant du soutien du Ministère de la Culture. Le DSRD est une formation  proposée dans le réseau des écoles d’arts sous tutelle du ministère de la Culture, ce n’est pas une formation universitaire.
La soutenance fait partie à part entière de la recherche, elle peut prendre la forme d’une exposition, publication papier ou numérique, édition,diffusion, événement, etc. Elle est accompagnée d’un document/archive attestant du travail de recherche établi au cours de la formation communiqué préalablement au jury.

Diplôme Supérieur de Recherche en Design

Les étudiant·e·s chercheur·e·s doivent candidater avec un sujet de recherche qui s’inscrira ou s’articulera explicitement dans un des axes développés par l’une des entités de la recherche présentées ci-après.

Explore en profondeur les matérialités et les représentations visuelles de l’Anthropocène, à travers les axes thématiques suivants

Bifurcations
Comment le design, par la création d’expérimentations et de scénarios, peut proposer un « méta-discours » pour guider la prise de décision politique ? De quelle manière le design peut-il accompagner et/ou provoquer des changements radicaux ?

Terre des villes
Comment le design peut-il contribuer à rendre (à nouveau) habitable les paysages altérés ? Comment instaurer un nouveau « contrat » de cohabitation entre humain et non-humain ?

Deep Design Lab

Développe des explorations tridimensionnelles des représentations citoyennes, à travers les deux axes.

Démopratiques
Comment, sous certaines conditions, les collectifs aux pratiques amateurs ou semi-amateurs sont en capacité de servir de modèles pour le développement de nouvelles configurations (nouveaux designs) de l’espace et des outils démocratiques ? Et, au-delà, peuvent servir une reproduction ascendante (bottom-up) de la représentation démocratique ?

Démocratie technique

Comment, à partir de la déconstruction de segments techniques et l’exploration de pratiques vernaculaires, construire une culture technique partageable ? Quels types d’outils et de méthodologies contribuent à développer des capacités d’action des individus dans un environnement de plus en plus technicien ?

Design des Instances

Le laboratoire Images-Récits-Documents de l'unité de recherche Design et Création accueille les jeunes chercheur·e·s porteurs de démarches au croisement de pratiques théoriques. Les axes de recherche s’articulent sur la capacité énonciatrice de propositions plastiques. L’image et les formes de récit sont au cœur des préoccupations de recherche selon 3 grands axes.

Documenter fictionner un territoire (DFT)
Territoire et graphisme (TG)
Images savantes – images de savoir (IS)

Laboratoire Images-Récits-Documents

Expérimentation des pratiques contemporaines par des artistes et des designer·e·s en orientant les nécessaires approches théoriques sur la praxis. Il interroge les permanences, résiliences, continuités, ruptures et transformations qui forment notre contemporanéité selon deux axes.

Arts and Crafts aujourd’hui
Le mouvement Arts and Crafts concentre plusieurs enjeux qui trouvent une nouvelle actualité dans la création contemporaine en art et en design. Le rapport à l'histoire de l'art fait non de ruptures mais de résurgences, une attitude critique portée à des utopies concrètes en lien avec l'écologie, une relation assumée à la technique et à l'artisanat, le brouillage de la frontière entre art, art décoratif et design sont autant de questionnements qui trouvent un écho particulier dans l'art et le design aujourd’hui. Ce programme bénéficie de partenariats avec l’université (Jean Monnet et Lyon 2) et au niveau international avec les écoles d’art de Bruxelles, Bratislava, Porto, Tétouan et Montréal.

Picturalités
L'axe Picturalités se concentre sur les formes contemporaines de la peinture. Il s'étend également à la multiplicité des formes et des médiums -sculpture, photographie, cinéma, objets - qui intègrent une dimension picturale et sont nourris par l'histoire de la peinture. Cet axe participe aux activités du Réseau Peinture des Ecoles d'Art.

Laboratoire d’expérimentation des modernités

Lieu de recherches pratiques et théoriques consacré à l'expérimentation en art, design et numérique. Il est l’une des deux composantes, avec le Labo NRV, de l’Unité de Recherche Numérique en art & design de l’Esadse et l’Ensba Lyon. Il est également un des trois laboratoires de l’UR Design et Création de l’Esadse. Dans cet appel, il est proposé deux axes.

Nouveaux outils de conception/nouveaux moyens de production
Pour les 3 ans à venir, dans le cadre du programme européen Erasmus+ « Digital Tools for Creative Collaboration » et en lien avec un projet collaboratif pour la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2022, le Random(lab) va articuler ses recherches autour des problématiques de l’enseignement du design et de l’art par les moyens numériques.

Dispositifs numériques et création
Initiés notamment par la publication « MàJ : design, environnements techniques & pratiques exploratoires » (éditions Cité du Design, Esadse/ Université Jean Monnet/Université de Strasbourg, avril 2021), le Random(lab) souhaite mener, durant les mois à venir, des projets questionnant le design au prisme de techniques numériques actuelles, en particulier les "machines-outils" numériques (cnc, bras robot, etc.), l’AR/VR et/ou l’intelligence artificielle.

http://www.randomlab.io/


Conditions d’accueil

Les étudiant·e·s en DSRD à l'Esadse bénéficient :
– chacun·e du statut d’étudiant
– d’une bourse de recherche de 4 000 €/an
– d’une habitation sur place sous forme de studio et d'un espace de travail dédié ouvert 24 h/24
– un accès privilégié à toutes les ressources intellectuelles et matérielles de l’Esadse et de la Cité du design (ateliers, centre de documentation, matériauthèque, pôle numérique, pôle recherche, laboratoires, etc.) Ils peuvent compter sur la présence d’une équipe d’encadrement de deux membres permanents, des membres des équipes de recherche, et d’intervenant·e·s ponctuel·le·s sollicité·e·s en fonction de la nature des projets.

Les étudiant·e·s en DSRD doivent s’acquitter des frais d’inscriptions à l’Esadse chaque année (521 € en 2021) après présentation de l’attestation de paiement de la Contribution à la vie étudiante et de campus (CVEC) payable en ligne sur le site du Crous.

Le DSRD se déroule sur 3 ans, il n’y a pas la possibilité d’extension de la bourse de recherche. Les résultats, ainsi que leurs droits de propriété intellectuelle, produits par l’étudiant·e-chercheur·e dans le cadre de son activité au sein du CyDRe lui appartiennent. L’étudiant·e-chercheur·e devra cependant mettre à disposition de l’EPCC Cité du design/Esadse ceux-ci et autorise leur divulgation pour ses besoins de communication interne et externe et de valorisation des productions du CyDRe.

L’étudiant·e-chercheur·e en année N+2 peut postuler à un poste de monitorat ou tutorat sous réserve de places disponibles, de l’adéquation de ses compétences avec le poste et de la validation conjointe du directeur du CyDRe et de la direction de son projet de recherche.


Conditions d’admission

Les candidat·e·s doivent être titulaires d’un DNSEP ou d’un diplôme Bac+5 équivalent Master, ou pouvoir justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 5 années dans le domaine du design. Pour les étudiant·e·s étranger·e·s, la connaissance du français est souhaitée, pour l’ensemble des candidat·e·s, et la maîtrise de l’anglais indispensable.


Dossier de candidature

La sélection des candidat·e·s se détermine d’abord en fonction de la pertinence du sujet de recherche proposée, de son inscription dans les pratiques actuelles de recherche, et de la capacité de l’étudiant à s’inscrire dans le contexte de la plateforme recherche de la Cité du design Esadse, puis du parcours et de la motivation du candidat.

1. Les candidat·e·s doivent compléter le formulaire de renseignements

Formulaire

2. En parallèle, les candidat·e·s doivent adresser à l’Esadse un dossier numérique :

– Copie des diplômes
– CV mentionnant le cursus d’enseignement supérieur et/ou les activités éventuelles en relation avec le secteur professionnel
– Dossier de travaux personnels (photos, dessins, maquettes, textes, publications, éditions…) accompagné d’une présentation structurée (si besoin illustrée) de la recherche à venir et du projet professionnel qui motive la formation (sur 1 page)
– Lettre de motivation détaillée
– Lettre de recommandation (facultative)

Envoi uniquement par mail à cydre@esadse.fr avec l’objet : « CyDRe-candidature 2021 »

par Sandra Jacquier


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.