Article | Avant Biennale 2022 | Itinéraire bis

Les Bottes de 7 Lieux 

Itinéraire bis : Les collectifs Etc et Safi imaginent des objets nomades pour révéler les paysages du Pilat

par Julie Guyon

Les Bottes de 7 Lieux © Etc / Safi

Une résidence d’artistes sur le GR®7 et le thème de l’itinérance. De septembre 2020 à mai 2021, le Parc du Pilat accueille en résidence les collectifs Etc et Safi dans le cadre de projets inter-parcs Massif central (Ipamac) sur le thème de l’itinérance. À partir de la légende des bottes de 7 lieues, les collectifs Etc et Safi imaginent une collection d’objets nomades permettant de renouveler nos imaginaires poétiques des paysages du Pilat et des chemins de grande randonnée du GR®7 tout en sensibilisant le public à leur préservation. Au programme : des ateliers participatifs à partir d’avril et une grande marche festive samedi 19 juin depuis le Bessat pour clôturer la résidence et favoriser les liens entre habitants, curieux et marcheurs.

Le collectif Etc
Collectif d’architectes-constructeurs, Etc questionne les espaces urbains et publics, les espaces en transition ayant un intérêt collectif. Il axe sa réflexion autour des questions de l’auto-construction, des communs ou encore des tiers-lieux associatifs.

collectifetc.com

Le collectif Safi
Safi (du Sens, de l’Audace de la Fantaisie et de l’Imagination) est un collectif d’artistes, marcheurs, cueilleurs qui travaille autour notre relation sensible au paysage. Leur réflexion s’axe autour des interactions et relations entre humains et écosystèmes.

collectifsafi.com


Zoom sur les objets réalisés par Etc et Safi

Prototype de sacoche conçue dans le cadre de la résidence les Bottes de 7 Lieux, 2021 © Etc / Safi

Les sacoches : des kits complets pour appréhender autrement le GR®7
Inspirés de l’univers de la marche, les collectifs Etc et Safi proposent une série d’objets textiles adaptée aux besoins des randonneurs. 9 sacoches seront mises à disposition du public. Dans ces sacoches les marcheurs pourront retrouver : des capes de pluie se transformant en hamac ou en cerf-volant, des capes de pluie équipées de visière à filtre ultraviolet pour voir comme une abeille, de lunettes et d’autres accessoires textiles ultra légers (fils, cordes, baleines, sangles) permettant un usage alternatif des lieux, seul ou en collectif. Chaque sacoche est accompagnée d’une carte, d’un mode d’emploi, d’une partition d’usage. Ces objets qui invitent à une expérience différente de la marche ont été conçus à partir d’anecdotes et d’histoires locales racontées par des habitants du Pilat ou encore des bénévoles de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux). Les marcheurs du GR®7 pourront emprunter gratuitement 1 à 2 sacs à partir de cet été au bureau d’information touristique de Saint-Chamond, à la Jasserie ou encore à Saint-Régis-du-Coin.

Nous n’avons pas gardé notre première idée de produire des objets portatifs et construits suite aux retours des marcheurs. Très vite on a présenté nos idées à des groupes et ils nous ont dit que ce n’était pas pratique, trop lourd. C’est vraiment comme ça que s’est dessiné la collection des objets textiles avec des objets plus légers et donc plus adaptés aux marcheurs lambda. On a vraiment joué le jeu de la résidence.

Dalila Ladjal du collectif Safi & Benjamin Guillouet du collectif Etc

La cape de pluie/cerf-volant : regarder le vent

Dans une des sacoches ; une cape de pluie pouvant se transformer... en cerf-volant. Avec cet objet multi-usages, Etc et Safi transforme notre perception de l’invisible et nous invitent à appréhender corporellement les mouvements des vents qui se croisent, les vent tournoyants et perturbés des récifs montagneux qui structurent notre environnement proche. Des accessoires complémentaires (fils, cordes, sangles, baleines, etc.) pour mettre en œuvre la transformation des capes de pluie sont à disposition des marcheurs dans chaque sacoche.

Chaque objet est orné d’un motif faisant référence à des histoires locales glanées par les deux collectifs. Au total 8 motifs pour 8 histoires. Ici sur le cerf-volant est visible une cheminée avec de la fumée en référence à la vallée du Gier, ancienne vallée industrielle. Des cheminées apparaissent en effet plusieurs fois dans les paysages du GR®7. Dans une des cheminées, celle de Saint-Chamond Etc et Safi apprennent qu’une webcam installée par la LPO filme en direct la nidification d’un couple de faucons pèlerins.

On a assisté à la naissance des petits faucons pèlerins cette année, on a été hyper chanceux. C’est une histoire qu’on nous a raconté pendant notre résidence et qu’on a retraduit dans les K-way pour la faire connaitre au plus grand nombre, du moins aux marcheurs qui emprunteront les objets.

Dalila Ladjal du collectif Safi & Benjamin Guillouet du collectif Etc

La visière et les lunettes à filtre ultraviolet : voir comme une abeille

C’est à partir de littératures scientifiques et de recherches menées sur la vision des insectes autour de la question de la pollinisation et de leurs déplacements dans les trames vertes que les collectifs Etc et Safi ont conçu une visière et des lunettes à filtre ultraviolet. Le filtre ultraviolet de la visière cousue sur la capuche du poncho permet au marcheur de s’approcher de la vision d’une abeille. Avec cet accessoire le marcheur ré-apprend à se déplacer, bouleverse ses points de repères et peut désormais ressentir ce qu’il y a d’important dans le monde des pollinisateurs. Pour concevoir cet objet les deux collectifs se sont inspirés des écrits du biologiste et éthologue-zoologiste Konrad Lorenz sur le comportement des abeilles, animal mi-sauvage et mi-domestique et d’études sur la coévolution entre plantes et insectes. À noter qu’une sacoche un peu particulière dispose d’une dizaine de paires de lunettes à filtre ultraviolet pour les groupes.

Les lunettes à filtre ultraviolet suscite un engouement certain.

Dalila Ladjal du collectif Safi & Benjamin Guillouet du collectif Etc
Prototypes conçus dans le cadre de la résidence les Bottes de 7 Lieux, 2021 © Etc / Safi

La cape de pluie/hamac : se rendre disponible au monde pour écouter les oiseaux chanteurs

Le second modèle de cape de pluie qui se transforme cette fois-ci en hamac permet au badaud préoccupé par son action et sa posture de marcheur de faire une pause et de se rendre disponible pour une séance d’écoute au monde. Avec un protocole d’utilisation qui oblige les randonneurs à s’arrêter en plein parcours, Etc et Safi permettent une nouvelle expérience et usage des lieux : observer attentivement ce qui se passe autour du nous et écouter les sons émis par les oiseaux chanteurs.


Balade artistique samedi 19 juin
Marcher, sentir, écouter, observer, toucher… Activez vos sens au cours de cette marche artistique où les objets créés lors de la résidence des collectifs d’artistes seront déployés. Cette balade vous fera traverser des paysages magnifiques composés de lande, forêt, chirats et offrant un panorama magnifique à mi-chemin.

– Parcours facile de 3h00, 3,7 km, à partir de 8 ans
– Deux départs : 13h00 et 17h00
– Point de départ précisé lors de l’inscription (à 5 min en voiture de Chaubouret)
– 40 personnes maximum par balade
– Participation gratuite sur inscription Accès à la billetterie

par Julie Guyon


Immobiliser le capitalisme, une utopie des années 70 ?Choisir l’essentiel : philosopher en l’an 01 avec Jérôme Lèbre

S’arrêter comme un acte de résistance, comme un moyen nécessaire pour réfléchir, comme une ouverture de possibles… Discussion autour de l’Utopique An 01, avec le philosophe Jérôme Lèbre, auteur de L’Éloge de l’immobilité.


Que lire quand tout s’arrête ?Livres à partager : les livres compagnons de L’An 01

Dans l’utopie de l’An 01, toute la société s’arrête, afin de prendre le temps de réfléchir à comment vivre mieux. Cette période de pause, à durée indéterminée, est notamment l’occasion de lire, s’instruire, nourrir la réflexion. Quelles lectures recommanderait le philosophe...


Un atelier populaire d’autoprojettation à l’Amicale Laïque du Crêt de RochItinéraire bis : l’Amicale Laïque du Crêt de Roch imagine un atelier de fabrication de mobilier à partir de la démarche d’Enzo Mari

L’Amicale laïque du Crêt de Roch met en place un atelier populaire d’Autoprojettation dans ses locaux autour de la démarche du designer Enzo Mari. Ces ateliers seront ouverts aux publics dans le cadre de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2022 et du projet Traboule..


L’An 01 : une utopie culteChoisir l’essentiel : une référence pour la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2022

Quoi de mieux qu’une utopie pour ouvrir les possibles ? Celle de l’An 01 a inspiré le thème de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2022 : « Les Bifurcations ». Les différents commissaires, proposent à leur manière, de « faire un pas de côté » : pour voir les choses...


Les livres compagnons de Le Monde sinon rienLivres à partager : Sophie Pène, co-commissaire de l’exposition, nous propose sa sélection de livres qui créent des liens

Les visiteurs d’une exposition ont l’habitude de découvrir une citation d’un artiste ou écrivain célèbre affichée sur le seuil d’une salle. Pour nous, ce sera la chanson mélancolique du groupe PNL, Le monde ou rien. Le titre de notre exposition, Le Monde sinon rien, sonne comme..


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.