DNSEP Design

Oleksandra Gerasymchuk

Anachronique Martienne

Pour mon projet de fin d'études, j'ai travaillé sur la terraformation de la planète Mars et l'installation prochaine des humains sur la planète rouge. Comment un homme pourrait-il s'adapter et vivre dans un environnement aussi extrême où il n'est même pas censé survivre ?

Le projet s'articule autour des aspects culturels, sociaux et anthropologiques de ce tout nouveau type de migration interplanétaire. J'ai choisi de faire une exposition fictive, montrant le passé du futur à travers une série d'artefacts imaginaires datant du début de l'établissement de l'homme sur Mars dans les années 2040.

L'intention était d'offrir une expérience immersive au public et de déclencher sa curiosité et son imagination. Chaque artefact est un support informatif qui complète la fiction constituée de diverses études réelles liées à l'environnement physique extraterrestre, aux possibilités de fabrication, aux besoins humains dans des environnements extrêmes et ainsi de suite, ce qui suggère des thèses et des hypothèses sur l'intégration sociale et les comportements culturels. D'autre part, j'ai dû imaginer à quoi ressemblerait un "0 level design" dans un nouveau monde où tout le monde peut et doit être designer.

Avec ce projet de fin d'études, j'ai confirmé mon intérêt pour le design critique, la narration d'histoires et le design de fiction. De plus, cela m'a permis d'avoir une approche interdisciplinaire et de travailler sur l'esthétique des artefacts, d'en apprendre davantage sur l'impression 3D et la réalisation d'animations, de penser à l'espace et au design sonore, et de mettre en place toute l'histoire de l'exposition.


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.