DNSEP Design

Anaïs Maillard

Mobile

Prendre le temps, apprécier la lenteur.

Certains changements sont imperceptibles, ou visibles seulement lorsqu'ils sont passés. Ce mobile est sans cesse en mouvement, même très lent. Il vit en équilibre, balance à la manière d'un pendule.
L'environnement influe sur l'objet et son esthétique ; et l'objet fait évoluer son environnement. La lumière naturelle traverse les cercles et le filtre en résine. Selon l'exposition du soleil, cette surface colorée envahit l'espace intérieur. Les effets produits incitent à faire une pause, à prendre le temps de contempler : l'objet "oblige" notre regard à se focaliser sur sa présence, sur ses légers mouvements, et sur le moment présent.


Instrument de mesure 1

Accepter la fragilité de l'instant présent.

Accorder de l'attention au moment présent, c'est avoir conscience à chaque instant du caractère éphémère des choses, la réalité étant à la fois irréversible et transitoire. Le temps révèle la beauté de l'instant présent : fragile, précieux difficile à saisir. Face à cela, l'objet peut permettre de renforcer notre attention face aux instants fugaces, et ainsi nous faire accepter la fragilité du présent.
Telle l'empreinte sur le mur d'un cadre enlevé des années après ou les rideaux qui se décolorent au soleil avec le temps, cet objet imprime le passage du temps, il est révélateur de moments passés. L'objet est composé de surfaces colorées en papier réagissant à la lumière du jour et de caches en aluminium. Les couleurs pâlissent, s'effacent à mesure que le temps passe ; les surfaces se décolorent, se ternissent, jaunissent. L'usager sait que les couleurs peuvent disparaître, comme les instants présents. Cette fugacité l'incite à déplacer les différents caches qui servent à protéger les surfaces de la lumière. Ainsi, il protège certaines parties et pas d'autres (il y a toujours des parties exposées à la lumière du jour) : la décoloration est irrémédiable, tout comme le temps qui passe. Les couleurs disparaissent pour se reconstruire, les traces de la lumière du soleil et de l'obscurité des caches apparaissent : il y a ainsi production d'une nouvelle image, émergence de différents motifs.
Ce marqueur temporel questionne sur la durabilité et la finalité d'un objet fragilisé par le temps qui passe, car son changement esthétique est proche d'un état qui touche à sa fin.


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.