DNSEP Design

Chloé Pelletier

Gender Fucking

La théorie du Gender Fucking vise à envoyer balader tous les codes sociétaux liés au genre dans le but de permettre aux individus de s'émanciper. Le projet s'articule en deux pôles, l'un à propos de la différence entre le sexe et le genre, le second autour de la sexualité, particulièrement celle des personnes trans.

Le premier pôle est une application interactive qui illustre de façon claire et graphique la construction d'un individu à travers le sexe et le genre. L'usager navigue dans l'application grâce à une tablette tactile et voit sur l'écran se modifier l'entité individuelle qu'il construit. L'aboutissement étant d'atteindre le Gender Fucking.

Le second pôle est un atelier de création de sextoys prenant essentiellement en compte les caractéristiques nécessaires pour les personnes trans genres/sexuel(les). L'usager modélise son sextoys grâce à des curseurs paramétriques et peut ensuite l'imprimer en 3d, notamment en matière souple.


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.