DNSEP Design

Louise Guilloux

Commentaires

Nous écrivons tous les jours pour communiquer : des textos, des mails, des messages instantanés, des commentaires...
Ces traces tangibles font partie de notre intimité lorsqu'elles sont invisibles,  mais bien souvent sont profitables à tous quand elles se retrouvent partagées sur internet.
C'est en naviguant sur instagram, à la recherche d'images stéréotypées qui ont été la matière de travail pour mon diplôme, que je me suis intéressée à ces petites phrases qui composent les commentaires, faisant office de légende de l'image.
Je les ai conservés et collectés précieusement, dans l'objectif de les montrer dans un tout autre contexte, afin d'en dévoiler des potentialités créatives.
Écrire des commentaires sur les réseaux sociaux s'apparente parfois à l'écriture automatique ou le cadavre exquis des surréalistes. S'ils sont spontanés, sans grandes réflexions, voire d'un extraordinaire banal, il en découle une poésie particulière.
Je voulais également que cette installation soit une réutilisation du cut-up à l'ère du XXIe siècle.
De ces cinq boîtes surgissent des phrases qui changent aléatoirement selon une temporalité définie.
À la lecture de chacune de ces phrases se compose un récit infini.
Dans un geste quasiment écologique, j'ai souhaité exploiter l'existant, qui n'était pas voué à la base à un quelconque travail artistique, afin d'en créer une composition littéraire, collective et collaborative.


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.