DNSEP Art

Camila Ragonese

Vies oniriques de dominés

Entre hommage et dérision, je construis mes projets à partir de fictions qui me permettent de regrouper une multiplicité de sujets et de références, souvent tirés de la culture populaire et de l'histoire de l'art. Mes sujets de prédilection sont les abus de la consommation, l'enrobage attractif des produits et le corps humain au centre de cette séduction consommatrice.

Contrairement aux produits de consommation dont l'aspect lisse est dû à un mode de production mécanique où la main de l'homme est quasi absente, les sculptures et les installations que je produis ont un aspect « bricolé ». On retrouve l'idée du corps fabricant à travers les matériaux employés (comme le carton d'emballage, le papier, le scotch) et par la pratique de la performance orale et physique.

Je tiens à garder l'aspect séducteur des produits de la société de consommation : cela se traduit par l'emploi de lumières artificielles, de couleurs vives, acidulées voire criardes. Je joue avec les codes de la séduction au point de créer des déformations, des mutations qui rendent ces produits grotesques. Les sculptures que je propose fonctionnent en installations et plongent le spectateur dans une attraction carnavalesque aux accents inquiétants.


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.