DNSEP Design

Mathilde Reynaud

Odyssée virtuelle

Odyssée virtuelle résulte de la sélection de trois supports de prédilection de la 3D?(jeu vidéo, réalité augmentée, réalité virtuelle) et permet ici de constituer trois îles de nature tautologique. Elles forment un archipel, qui invite à la traversée et à la pratique du détour, en constituant un corpus dont les expériences s'entrelacent. Les notions abordées par les différents médiums font référence aux trois espaces de perception cités par Maurice Merleau Ponty dans Phénoménologie de la perception. Les niveaux de spatialité, les possibles interactions et les degrés de représentation gravitent autour de ces territoires immersifs et l'eau, qui baigne entre les îlots, impose ainsi un devenir aux images.

L'île où gisent des fragments de mémoire est celle du jeu vidéo. C'est un espace mythique, sans cesse mouillé, avec des reflets fabuleux où le paysage se désorganise et s'altère laissant, peu à peu, place à une poétique de la ruine. Les lieux s'effacent alors comme autant de signes distinctifs pour devenir des traces flottantes. Dans la réalité augmentée, la progression de l'eau nous achemine vers l'espace-rêve. Les images des mythes des fonds dormants de l'île flottent au-dessus d'objets-ruines qui s'insèrent dans un devenir archéologique. Puis l'espace du casque de réalité virtuelle se remplit progressivement, jusqu'à submerger la dernière île dans une eau noire et abyssale qui emporte vers un au-delà de la rêverie, vers un au-delà des formes, vers un monde étrangement informe.

La finalité de cette traversée est moins d'atteindre un but que d'éprouver sa temporalité : c'est un temps d'attente qui permet à la mémoire de se constituer. Odyssée virtuelle participe ainsi à la construction d'un imaginaire poétique et anthropocènique empreinte d'une mémoire à la fois passée et future. Il s'agit d'une matrice des mondes dans lesquels nous évoluons aujourd'hui.


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.