DNSEP Design Objet

Lucas Rivière

Un design vernaculaire

Patrick PEREZ définit le vernaculaire comme « l'économie de la ressource, la parcimonie des gestes, l'autonomie du collectif, la frugalité, la modestie... ». Loin de l'image passéiste à laquelle peut renvoyer ce terme, l'architecte étant anthropologue interroge nos modes de production par un parallèle à ceux de nos aïeux, fruits de siècles de perfectionnement.

Ce design prend nécessairement racines sur un territoire ; tout d'abord pour comprendre comment des savoir-faire typiques ont pu se développer en corrélation avec un climat, une végétation particulière. Mais surtout il s'attache à ses hommes et femmes, puits de connaissances et piliers de ma démarche. En tant que designer je me place comme le trait d'union entre passé et futur, afin de donner une chance à ces traditions trop souvent muséifiées de s'adapter à nos vies contemporaines.

S'il pouvait être évident d'utiliser la pailler de seigle (alors rebut de la culture) pour ses qualités isolantes, l'industrie ont pu rendre obsolètes les savoir-faire du chaumier. Avec bon sens et pragmatisme, je leur trouve de nouvelles qualités techniques et plastiques toujours au profit de l'habitat. Ici, celui des abeilles par la fabrication de ruches. 


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.