DNSEP Design Objet

Agathe Revaillot

Vers un dialogue

Le lien social est l’un des ciments de la vie en société, il est l’essence même de la nature humaine. Peu importe la nature que nous sommes, particularité physiologique, comportementale, génétique, tisser des liens est une des pierres à l’édifice. La façon la plus banale d’échanger avec autrui est la parole, pourtant nombreux sont les sans-voix dans nos démocraties contemporaine et plus spécifiquement les autistes de bas-niveau arrêté au seuil du langage. Deux mondes qui s’affrontent, deux mondes qui se rencontrent celui de l’ordinaire, et celui de l’Autistan. L’autisme attend seulement d’être relancé dans la dynamique du langage. Il est tout à fait possible de trouver une passerelle de communication entre deux mondes qui s’affrontent, deux mondes qui se rencontrent celui de l’ordinaire, construit par le plus grand nombre et l’Autistan. 
 
Dessiner un territoire commun, physique et sonore, permettraient-ils  de connecter l’Ordinaire et l’Autistan dans une écoute et une vibration d’ensemble, sans forcer, et ni obliger quiconque, pour faire avec, faire ensemble et vivre-ensemble ? 
 
Vers un dialogue réunit autistes de bas-niveau, éducateurs spécialisés, psychologue, designer, musicothérapeute, néophytes. L’objectif est de rassembler ces différents savoirs et savoir-faire pour créer ce paysage sonore et ouvrir une porte dans le champ des multiples formes de communications pour l’Autistan et l’ordinaire.  
 
Cet espace physique et sonore entraine l’Autistan et l’ordinaire dans une transition vers une entente commune.  Vers un dialogue propose de nouveaux usages, de nouvelles formes de communications qui vont dans le sens d’amélioration dans la cohabitation, du bien-être et du vivre-ensemble. L’interactivité est provoquée et employée par la dimension sonore. Cette passerelle de communication active d’autres canaux du langage et se manifeste par : le corps en mouvement, la gestuelle, le regard, la répétition, l’écoute…
Ce paysage sonore permet la rencontre autour du jeu improvisé, du jeu social spontané et intuitif, de libérer les émotions, d’offrir le passage d’une position de repli à celle d’une ouverture.
 
Vers un dialogue se compose premièrement d’un tapis délimitant un repère, une zone de confort, représente l’état, l’endroit symbolique où l’on peut accueillir l’ordinaire, la différence, la concentration et l’évasion. Dans un deuxième temps, différents dispositifs sonores sont positionnés sur ce cercle, les fixes surmontés d’un socle (Tamböa, Kalimba, flûte de pan, arbre à clochette) et les immuables placer au sol (boitier sonore, manège à boule). Chacun de ces dispositifs sonnes ont été sélectionnés et conçut en fonction de leurs vertus (bien-être, réconfort, amélioration de la communication, accroitre la cohésion de groupe, encourager la créativité.) 
 
Ce projet partagé en collectif, est fédérateur de liens sociaux. Il est propice aux dialogues et à l’échange, accessible à tous et pour tous. À l’intérieur de ses séances des dialogues se composent, une confiance s’instaure et il devient plus facile d’accepter l’autre et la différence. 

Instagram
Facebook
LinkedIn

Crédits : © S. Binoux


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.