DNSEP Design mention ACDC_espaces

Alexandre Beltran

Lignes de fuite | lignes de désir

Outils de représentation visuelle, les lignes de fuite permettent, à travers le dessin, la construction du paysage architectural. Elles représentent ainsi, le dessein d’une personne ou d’un groupe qui s’impose à tous les autres. 

Les lignes de désir, quant à elles, représentent une émancipation face à l’imposition d’un chemin. Des sentiers graduellement tracés par le passage d’individus. Des raccourcis là où les chemins dit « officiels » et prévus proposent un trajet indirect – ou bien sont inexistants. 

Mon travail rend compte de comment l’architecture de la ville où j’ai grandi –Brasilia – a façonné ma relation à l’image, notamment à l’image photographique. À travers une série d’expérimentations avec la mise en espace de l’objet photographique, je cherche à questionner ma relation aux notions d’empreinte, l’hors-champ, la présence et l’absence.

Plusieurs pièces partent d’un désir de restituer une « troisième dimension perdue » à l’objet photographique. Qu’elle soit physique ou immatérielle. En somme, l’enjeu du travail parle principalement de la spatialisation de l’image, ainsi que la représentation des espaces à travers de la photographie. Médium que dans ma pratique est un outil de convergence entre mondes différents. 

Dans un deuxième moment, et dans un deuxième espace, je propose des pistes pour la suite du travail. En choisissant des fragments architecturaux qui me sont chers, je procède à une investigation non plus des images qui je porte avec moi, mais aussi des formes.

Photos © Sandrine Binoux


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.