Activité

Les labos et les units

La plateforme articule des formes de recherches au sein de trois types de laboratoires. Les laboratoires, dirigés par des professeurs d’enseignements artistiques qui mènent de concert une recherche indépendante et l’initiation à la recherche en phases programmes et projets. Les labs, dirigés par des designers qui effectuent une recherche indépendante mettant en tensions cultures, théories et pratiques. Les units, dirigées par les deux directeurs de la plateforme, qui ont vocation à construire des méthodes de recherche design.

Les labos

Laboratoire IRD Images - Récits - Documents
Responsables : Kader Mokaddem, Jean-Claude Paillasson (enseignants chercheurs)
 
Le travail de recherche s'articule plus particulièrement aux enseignements de la mention Espace, à l'entrecroisement des pratiques de l'art et du design. Il questionne le statut et la fonction du sensible des images dans les dispositifs de savoir.
Ses axes de recherche sont : le réel et son image ; le document image ; les récits et écritures ; la visualisation des connaissances ; l'économie des images.

Random(lab)
Responsables : François Brument, David-Olivier Lartigaud (enseignants chercheurs)

Un lieu de recherches pratiques et théoriques consacré à l'expérimentation dans le domaine numérique. L'hypothèse de travail est examinée via un ou plusieurs projets qui la questionnent et la mettent à l'épreuve sous des formes créatives multiples. Le but est d'aller vers des zones expérimentales permettant de proposer, d'ouvrir, voire de redéfinir de nouveaux terrains de réflexion et d'expérimentation pour le numérique.
Il est connecté au labo NRV.

Laboratoire d’études des modernités (LEM)
Responsables : Karim Ghaddab, Romain Mathieu (enseignants chercheurs)

Le travail de recherche des étudiants se destinant à être artiste est axé sur l'expérimentation des pratiques contemporaines. Il émet l'hypothèse que la diversité des pratiques contemporaines est due à une diversité dans la modernité, qui n'est pas une mais multiple. En s'appuyant sur ses divers avatars, il s'agit révéler les permanences, résiliences, continuités, ruptures et transformations qui forment notre contemporanéité.


Les labs

Deep Design Lab, explorations profondes des matérialités et des représentations visuelles de l'anthropocène
Responsable du studio : Simone Fehlinger, designer chercheuse

Créé en septembre 2019, le studio explore des artefacts qui organisent les relations entre l’Homme occidental et la nature dans le cadre du concept d’anthropocène - qui désigne l’activité humaine comme puissance géologique. Le terme deep renvoie à un design "profond" qui défie la vision moderne et coloniale du design (et du monde). En questionnant la performativité du design et sa capacité à créer des valeurs sociales et politiques, les projets cherchent à générer, à travers des objets et des images, des attitudes non-anthropocentriques.
Il travaille en collaboration avec l’École urbaine de Lyon (EUL).

Design des Instances, exploration tridimensionnelle d’une représentation citoyenne et démocratique
Responsable : Fiona du Mesnildot, designer, chercheuse

Initié en 2015, le lab étudie les expériences de design des politiques publiques menées depuis 2008. Démarche descendante (top-down), le design de l'action publique, oblitère la représentation civile telle qu'elle s'opère sous ses propres conditions d'expression. Le studio pense démontrer la capacité de ces collectifs, aux pratiques amateurs ou semi-amateurs, de servir de modèles pour le développement de nouvelles configurations (nouveaux designs) de l'espace et des outils démocratiques et, au-delà, une reproduction ascendante (bottom-up) de la représentation démocratique.
Le résultat sera la préfiguration d'espaces de représentations (instances) à échelle collective, dont la reproductibilité (instancier) composerait une partie du processus de design.


Les units

Microstructures de recherche, lieux de gestation de méthodes qui interrogent le design pour constituer un socle réflexif d’outils et méthodologies de recherche.

Everyone can design, even designers
Responsable : Ernesto Oroza, designer chercheur, responsable du 3e cycle

Dans la continuité d’une série de recherche menée dans les villes de La Havane (Cuba) et Miami (USA), cette unité propose la ville de Saint-Étienne comme nouveau territoire de recherche discursive pour questionner la division sociale du travail et son impact sur la culture.  Elle explore les limites du design et questionne les notions contemporaines de production, de créativité ainsi que des interactions sujet/objet.
Elle se concentre sur les typologies contemporaines des objets et des forces productives déployées dans les parties de la ville et de la culture qui résistent systématiquement aux protocoles établis.

DST Unit (Déconstruction de segments techniques)
Responsable : Olivier Peyricot, designer, directeur de la plateforme recherche, directeur scientifique de la Biennale internationale design Saint-Étienne
 
Poursuivant le travail engagé dans l’exploration des strates techniques et culturelles qui constituent un objet, un agencement (DDI) ou un système (la biennale working promesse), elle explore des environnements (projet Strates-Manuel) ou des objets (automobile) prétextes à déconstruire les trajectoires techniques (par opposition à la tendance technique des partisans de l’évolutionnisme technique - Alain Gras, 2007) et leurs modes de gouvernance. Objectif : produire des outils, des méthodologies ou dispositifs pédagogiques pour consolider une culture design.


Les masters adossés à la recherche

Quatre masters sont adossés à la recherche à travers leurs thématiques de réflexion et leurs activités pédagogiques :
- le master Espace, dans le cadre de ses activités liées à la Biennale 2021 ;
- le master Objet, en collaboration avec le lab DDI concernant le design des assemblées ;
- le master Objet option anthropocène, avec le DeepDesign Lab ;
- le futur master Esadse-Sciences Po Lyon Design des politiques publiques avec le DDI.

Le cursus de l'Esadse

⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.