Édition

Andrea Branzi, entretien avec Catherine Geel

Par Vincent Gobber

© DR

Cet entretien avec Andrea Branzi est issu d’une série d’interviews réalisée pour France Culture et la série d’émissions À Voix nue. Il y évoque sa propre carrière, mais également l’histoire du design italien et explore les tendances du design actuel.


Architecte, designer, théoricien, Andrea Branzi (né à Florence en 1938) vit et travaille à Milan depuis 1973. Il est l’un des théoriciens de l’architecture radicale italienne, laquelle influença toute une génération d’architectes, de Frank O. Gehry à Daniel Libeskind, de Rem Koolhaas à Bernard Tschumi. Il est membre fondateur du groupe Archizoom Associati avec lequel il propose, en 1967, un projet de ville sans fin, No-Stop City, où le mobilier urbain est le seul élément architecturant. Ses « Radical Notes », publiées dans la revue Casabella, participent au débat théorique de cette époque. De 1974 à 1976, Branzi est membre de Global Tools qui veut être un laboratoire expérimental pour la « créativité de masse » une contre-école d’architecture et de design. De 1983 à 1987, il dirige la revue Modo.  L’activité d’Andrea Branzi s’étend au design industriel, à l’architecture et à l’aménagement urbain.


Éléments techniques
Coéditions : Editions Cité du design et Les Éditions de l’Amateur
Distributeur : Unions Distribution - Flammarion
Parution : novembre 2006
Langue : français
Format : 150 mm × 214 mm
Pagination : 88 pages
EAN13 : 9782859174538
Prix : 13 €
Disponibilité : 
Boutique de la Cité du designEn librairie

Par Vincent Gobber


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.