Article

Esther Bouquet, lauréate de la bourse Créateur numérique 2020

Diplômée de l’Esadse en 2019

par Vincent Gobber

Data havre, 2019 © Esther Bouquet

Esther est diplômée de l'Esadse en 2019, option design, avec son projet Data havre.
La jeune designeuse décide ensuite de poursuivre ses études à New York. Elle intègre la School for Poetic Computation, au cœur d'un programme hybride entre résidence d’artistes, école et groupe de recherche.

En 2020, la Fondation Jean-Luc Lagardère décide de lui attribuer la Bourse Créateur numérique afin de soutenir son projet EMHA, Extraction and Monetization of Human Assets. La bourse va permettre à Esther de poursuivre ses recherches, lui donner les moyens et le temps de participer à des résidences ou ateliers d’écriture pour améliorer le scénario, les dialogues et l’interaction acteurs-public.

« Le projet EMHA, Extraction et Monétisation des Actifs Humains, est une performance sur la démystification de la collecte de données et la remise en cause de la confiance que nous développons envers les sites que nous visitons au quotidien. Quel genre de travail humain serait-ce s'il y avait une administration réglementée chargée de collecter et de vendre vos données ? »


Voir le diplôme d’Esther BouquetFondation Jean-Luc Lagardèreestherbouquet.comInstagram

par Vincent Gobber


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.