25.11.2020
Table ronde

EU Design Days 2020

Intervention d'Isabelle Vérilhac sur le design social et participatif 

Text by Sonia Hedhibi

Affiche évènement EU Design Days 2020 © ERRIN

ENGLISH VERSION

Les EU Design Days, organisés chaque année par le réseau ERRIN - European Regions Research And Innovation Network à Bruxelles, se sont déroulés cette année en virtuel sur la thématique du design social et de l'engagement civique. Deux tables rondes ainsi que deux workshops ont eu lieu le mardi 25 novembre 2020. 

L'intervention d'Isabelle Vérilhac, directrice international et innovation à la Cité du design, a montré que la cocréation, par le biais d'un design social et participatif, est présente à de nombreux niveaux dans les activités de la Cité du design et de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne.


Le design social à travers l'éducation

Au sein de l’École supérieure d'art et design de Saint-Étienne la question de design social est enseignée et pratiquée tout au long du cursus. L’enseignement ouvre les étudiants à la responsabilité des designers face aux enjeux de société, notamment à partir de workshops participatifs.

Expérimentations avec le public

L'expérimentation avec les usagers est au cœur des méthodologies de la Cité du design. Les observations des usages (LUPI®), les ateliers de cocréation,  les laboratoires de tests (Les Labos ® ), permettent aux Stéphanois de cocréer avec les designers. Ce sont des outils très efficaces car les gens sont heureux de s’impliquer auprès des designers, architectes, artistes pour améliorer leurs modes de vie. Saint-Étienne, ville créative Unesco de design implique les associations, les habitants pour construire et cocréer avec eux des lieux ou des services : 

- Le projet Human Cities questionne l'échelle urbaine et la cocréation de la ville. Saint-Étienne se distingue par son caractère de laboratoire créatif, où les acteurs de terrain développent des actions et méthodologies avec les habitants pour transformer la ville. L'objectif était, par exemple, d'investir des espaces vacants pour tester des nouveaux modes de travail ou d'éducation, fédérer les makers pour contribuer au développement d'un quartier, activer et améliorer la qualité des espaces publics avec les acteurs culturels, associatifs, usagers et résidents. 

- Durant la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2017, sous la thématique Working promesse, la question des locaux vacants s'est posée et l'objectif a été de trouver de nouvelles activités et utilisateurs pour ces locaux. La Cité du design a enquêté sur une rue complète, Rue de la République, afin de trouver des activités permettant de combler les locaux vides. Certaines activités ont perduré. 

Cocréation dans les expositions 

Le design social et les outils de participations (ateliers, labos..etc.) sont utilisés dans la préparation de nombreux évènements et notamment pendant la Biennale Internationale Design Saint-Étienne depuis 1998. En 2008, le projet City Eco Lab, sous le commissariat de John Thackara, avait pour but de recréer une ville verte et autonome en travaillant avec des associations quelques mois avant la Biennale. Un projet véritablement précurseur.  La Biennale Internationale Design Saint-Etienne 2021 (du 28 avril au 22 aout 2021) continue dans cette perspective avec la question des bifurcations à emprunter pour coconstruire un nouveau mode de vie répondant aux enjeux environnementaux, sociétaux et économiques. 

Participants à la table ronde EU Design Days 2020 © ERRIN

Text by Sonia Hedhibi

Agenda
⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.