16.03.2022
Conférence | International

L’apport des sciences du patrimoine au nouveau Bauhaus européen

par Laurent Vacheresse

© CE

Dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, la Fondation des Sciences du Patrimoine a le plaisir de vous convier au colloque « Un patrimoine pour l’avenir, une science pour le patrimoine : une aventure européenne de la recherche et de l’innovation ».

Le patrimoine culturel peut être objet d’attachement, d’admiration, de reconnaissance, ciment d’identité mais aussi motif d’exclusion, cible de destruction ou encore otage de conflits politiques et de controverses idéologiques. Depuis plus de deux siècles, il est également un sujet de recherche. Ce colloque s’intéresse aux sciences du patrimoine, un champ scientifique interdisciplinaire qui contribue à l’identification, à la compréhension, à la conservation et à la transmission du patrimoine culturel, qu’il soit matériel, immatériel, naturel ou numérique. Ce champ rassemble aujourd’hui les sciences humaines et sociales, les sciences expérimentales et les sciences du numérique et de l’ingénierie.

Informations

Le nouveau Bauhaus européen, initiative lancée en 2020 par la Commission européenne, vise à créer un nouvel art de vivre accessible au plus grand nombre, conciliant créativité et durabilité. Il a pour ambition, à l’instar de son précédent historique, de stimuler l’ensemble des secteurs de la création qui contribuent à embellir notre environnement quotidien, de l’urbanisme au design, en passant par la mode et l’architecture.

Au croisement de l’art, du patrimoine culturel et de la science, c’est un mouvement créatif s’inscrivant au cœur du pacte vert pour l’Europe, dont l’ambition totalement interdisciplinaire rejoint par bien des points celle des sciences du patrimoine et à l’épanouissement duquel la recherche sur le patrimoine peut, par son dynamisme, puissamment contribuer.

Intervenants

Mariachiara Esposito, chargée de mission responsable du patrimoine culturel, de la recherche et du développement durable, experte nationale détachée à l’unité politique culturelle, Commission européenne

Ruth Schagemann, présidente du conseil des architectes d’Europe

Annick Schramme, professeure titulaire et directrice académique de la communauté de connaissance « industries créatives », Antwerp management school, Belgique

Isabelle Vérilhac, directrice de l’international et de l’innovation à la Cité du design, France, présidente du bureau of european design associations (Beda), coordinatrice de Saint-Étienne ville Unesco de design

Voir le replay

Un nouveau Bauhaus européen Un projet environnemental, économique et culturel pour l’Europe Article

par Laurent Vacheresse


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.