Article | Avant Biennale 2022

Soustraire et continuer

Choisir l’essentiel : l’approche expérimentale de Mathilde Pellé 

par Helene Fromen

Il y a un an, la designer Mathilde Pellé réalisait à Saint-Étienne le projet expérimental Maison Soustraire : 8 semaines pour retirer ⅔ de la matière des 112 objets de son lieu de vie. Voici quelques images qui annoncent la projection du film réalisé sur cette expérimentation : ce sera pendant la prochaine Biennale.

Disséquer un à un, les objets qu’une société contemporaine occidentale propose et questionner un mode de vie qui se construit sans doute autour de ceux-ci. Précipiter la ruine d’un environnement domestique. Habiter les différentes réalités matérielles successives et agir de façon liée sur la matière, les formes et les usages. Tout cela permet à Mathilde Pellé d’interroger les ruissellements qui existent entre les objets, l’habitat, les besoins et la matière.

Le projet Maison soustraire, accueilli par le Deep Design Lab de la Cité du design et soutenu par l’École Urbaine de Lyon, s’inscrit dans un travail de recherche sur la soustraction portée par la designer depuis 2016. Il a produit des objets ainsi que de la matière théorique et documentaire qui seront présentés dans une exposition dédiée lors de la Biennale Internationale Design 2022.

Le vidéaste Jean-Baptiste Warluzel a suivi les transformations des objets et des gestes du quotidien lors de l’expérimentation, voilà le teaser du film Meublé qui sera projeté pendant la biennale.


Maison Soustraire aux Entretiens Jaques CartierPoint d’étape de ce projet qui interroge design, adaptation et qualité du logement dans un contexte de transition
Maison SoustraireExpérimentation en cours

par Helene Fromen


Cosmopolis : de la ville, de l’Afrique et du mondeLivres à partager : Franck Houndégla, commissaire de l’exposition Singulier plurielles, dans les afriques contemporaines de la Biennale 2022

Je souhaite présenter une publication hors actualité, qui a été marquante pour qui s’intéresse à la ville en Afrique et à ses productions culturelles. Le numéro 100 de la revue Politique africaine fut conçu et coordonné par la chère Dominique Malaquais, historienne de l’art.


Le salon de lecture Singulier, pluriellesLivres à partager : pour découvrir les afriques contemporaines

Lors de la prochaine Biennale, l’exposition Singulier, plurielles vous proposera un salon de lecture, espace de repos studieux où prendre le temps de feuilleter et découvrir autrement. Sans attendre, voici la sélection d’ouvrages et de publications de Franck Houndégla,...


Designer à la manière du vivantChoisir l’essentiel : le biomimétisme illustré par quelques exemples

La matériauthèque de la Cité du design en collaboration avec le Ceebios, l’agence Big Bang Projects et Centrale Lyon ENISE, prépare pour la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2022 l’exposition Du sensoriel au biomimétisme, un autre regard sur un avenir plus sensible...


Le biomimétisme expliquéLivres à partager et publications à télécharger

Quelques livres d’introduction au biomimétisme sélectionnés par notre partenaire, le Ceebios.


Que lire quand tout s’arrête ?Livres à partager : les livres compagnons de L’An 01

Dans l’utopie de l’An 01, toute la société s’arrête, afin de prendre le temps de réfléchir à comment vivre mieux. Cette période de pause, à durée indéterminée, est notamment l’occasion de lire, s’instruire, nourrir la réflexion. Quelles lectures recommanderait le philosophe...


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.