Article | Avant Biennale 2022 | Itinéraire bis

Un atelier populaire d’autoprojettation à l’Amicale Laïque du Crêt de Roc

Itinéraire bis : l’Amicale Laïque du Crêt de Roc imagine un atelier de fabrication de mobilier à partir de la démarche d’Enzo Mari

par Julie Guyon

Atelier populaire d’autoprojettation, 2021 © Amicale laïque du Crêt de Roc

L’Amicale Laïque du Crêt de Roc met en place un atelier populaire d’autoprojettation dans ses locaux autour de la démarche du designer Enzo Mari. Ces ateliers seront ouverts aux publics dans le cadre de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2022 et du projet Traboule Créative.

L’Amicale Laïque du Crêt de Roc : un lieu d’échange et de partage des connaissances

Depuis quelques années, l’Amicale Laïque du Crêt de Roc anime un Atelier Local Collaboratif de Valorisation des Déchets (ALCVD), en partenariat avec le CFPPA de Montravel. L’activité de cet atelier a permis l’aménagement de jardins partagés dits « éphémères », car situés sur des friches urbaines en attente d’aménagements définitifs. Ces aménagements ont nécessité la conception et la fabrication de bacs, de composteurs, de petits mobiliers urbains, de jeux pour enfants, etc. 

L’Amicale poursuit ce travail et imagine en 2021 l’atelier populaire d’autoprojettation qui permet de répondre aux besoins du quartier et des habitants. Cet atelier est un outil à la disposition des habitants qui souhaitent devenir acteurs et créateurs d’objets utiles, plutôt que d’acheter, de consommer, puis de jeter des choses déjà faites. Un lieu d’échange et de partage des connaissances ou expériences pour les habitants en quête d’autonomie. Il s’agit d’expérimenter, de créer, de fabriquer à partir de matériaux disponibles ou récupérés – en mobilisant les savoir-faire des habitants utilisateurs de l’atelier et de ses animateurs.

Atelier populaire d’autoprojettation, 2021 © Amicale laïque du Crêt de Roc

La démarche d’Enzo Mari de 1974 à aujourd’hui

Cet atelier applique les principes de low-tech1, il est ouvert à toutes et tous. La démarche que propose cet atelier n’est pas nouvelle : dès 1974, Enzo Mari, designer italien renommé, prenait des positions radicales et proposait une série d’objets pensés de façon à les rendre facilement réalisables, dans son livre Proposta per autoprogettazione, pour placer l’utilisateur au centre du processus. Impliqué dans la fabrication, l’« usager » retrouve ainsi un pouvoir de conception, de fabrication et d’échange accaparés par l’industrie et la grande distribution.

Fonctionnement de l’atelier

L’atelier dispose d’une équipe en mesure de concevoir, fabriquer ou encadrer les personnes qui fabriquent. Cette équipe a d’ores et déjà mis au point des composteurs, microjardins… dont les plans et process sont disponibles. Cette gamme de produits va être étendue plus particulièrement au mobilier et à de l’équipement des espaces extérieurs, des jeux d’enfants et au mobilier d’intérieur. Ces produits peuvent être fabriqués par les personnes qui le souhaitent en utilisant l’outillage de l’atelier à la condition d’être de l’atelier. Les personnes ou groupes de personnes peuvent bénéficier d’un encadrement de l’équipe si nécessaire. Des habitants peuvent également passer commande pour un objet que l’atelier est en mesure de réaliser. Toute personne peut également réaliser dans le cadre de l’atelier et de son outillage un objet qu’elle a imaginé. L’atelier dispose d’un encadrement Design Process (Processus de mise en forme) pour mettre au point le plan de fabrication des objets.

Atelier populaire d’autoprojettation
Amicale Laïque du Crêt de Roc
16 rue Royet, 42000 Saint-Étienne

L’équipe est composée comme suit : 
Responsable fabrication : Jean Luc Chervet 
Coordinateur : Théo Durand 
Animateurs : Brahim Boudjema, Raymond Vasselon 
Design Process : Juan Gandulfo 
Mosaïste : Esther Jai d’Acosta Valoi 
Animateur numérique : Habib Mogné

Modalités 
– Adhésion ouvrant l’accès à l’atelier et à l’utilisation de l’outillage : 5 €/mois ou 50 €/an 
– Fournitures bois et quincaillerie : suivant le marché et le potentiel de récupération 
– Taux horaire équipe (encadrement, fabrication) : 20 € par heure 
– Livraison transport : à négocier
Compte tenu du caractère collaboratif de cet atelier. Les tarifs ci-après sont indicatifs et peuvent être réévalués dans un esprit de solidarité et de partage. 

par Julie Guyon

1La low-tech (« technologie rudimentaire », par opposition à high-tech) se caractérise par la mise en œuvre de technologies simples, peu onéreuses, accessibles à tous et facilement réparables, en faisant appel à des moyens courants et localement disponibles, dont la réutilisation ou le recyclage d’objets et/ou de matériaux usuels.

⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.