12.0317.05.2015
Exposition

Beauty as unfinished business

Vue de l'exposition

Text by Raphaël Pigeat

Aujourd'hui, les standards de la beauté font l'objet d'une évolution rapide et constante. Ils peuvent s'accorder temporairement aux tendances du moment comme en être tout aussi facilement exclus. Il est difficile de discerner où réside la beauté de l'objet : dans sa fabrication, son utilisation, sa forme, sa capacité à évoquer des souvenirs personnels, sa dimension culturelle ?

Pour nous, la beauté reste un concept abstrait, qui ne représente pas nécessairement un idéal ou qui n'est pas lié à la recherche de la vérité ou de la perfection, mais qui possède une qualité inaliénable qui dépasse le simple objet. La beauté est donc, par nature, immatérielle. On peut la déceler dans un produit indépendamment de son contexte spatio-temporel. Elle est en parfaite adéquation avec notre monde concret et matériel tout en conservant une forme de transcendance de par sa relation au contexte. Ce contexte ajoute une dimension que l'objet en soi ne peut jamais contenir intégralement. Tout repose sur le rapport entre le produit et son environnement spatial. Tous les objets de cette exposition seront présentés dans un environnement approprié et référencé visant à valoriser conceptuellement leur beauté, au-delà de leurs aspects innovants et inédits. Le visiteur ne pourra pas voir plus d'un objet à la fois (chacun d'entre eux revêtant une signification particulière) et découvrira la collection à travers d'intenses émotions individuelles.

Vue de l'exposition

Commissariat & scénographie
Sam Hecht
Kim Colin

Text by Raphaël Pigeat


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.