Article

De Stijl 

1917–1932

Par Dufour Lisa

Gerrit T. RIETVELD - Fauteuil Red and Blue chair - 1918 - Bois peint - Inv. : 78.13.1 © Adagp, Paris 2013

Gerrit Rietveld. Une utopie néoplastique, 1918-1922

Gerrit Rietveld, architecte et designer, est, avec Piet Mondrian et Theo van Doesburg, l’un des artistes les plus représentatifs du mouvement d’avant-garde hollandais De Stijl. Son mobilier répond aux préceptes néoplastiques dans ses formes et ses couleurs – angles droits, couleurs primaires et noir et blanc exclusivement – comme dans ses aspirations à « l’instauration d’une harmonie universelle par le biais de l’intégration de tous les arts au sein d’un nouvel environnement utopique ».

C’est en effet le spirituel et la recherche de l’harmonie qui dominent les préoccupations du mouvement, dans tous les domaines de son application. Sous certaines de ses chaises, Gerrit Rietveld avait d’ailleurs coutume de reporter ces vers de Christian Morgenstern :

« Quand je suis assis, peu importe si cela convient au gras de mes fesses / Ce qui compte c’est la manière dont mon esprit, s’il pouvait s’asseoir, se tresserait avec cette chaise ».

Véritable composition de lignes et de plans, mais s’attaquant à l’espace, contre le « néoplasticisme statique », le fauteuil néoplastique, ou Red and Blue Chair, conçu en 1918 et complété en 1923 par l’utilisation de peintures bleue, rouge et jaune, est l’un des exemples les plus marquants de la tentative de Rietveld de transposer dans l’environnement quotidien, de réaliser, donc, en convoquant le corps aussi bien que l’esprit, sa vision utopique.

Les formes du fauteuil annoncent le – ou répondent au – modernisme dans le design alors en élaboration au Bauhaus ou dans l’Esprit nouveau, par leurs qualités d’économie décorative et de transparence structurelle (les couleurs sont d’ailleurs utilisées de façon fonctionnelle, pour en souligner la construction). Surtout, elles constituent une forme de manifeste néoplastique érigé tôt en icône absolue du design, et, à ce titre, réédité par Cassina à partir de 1973.

Par Dufour Lisa


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.