16.10.2021 ⁄ 10:0017:00
Événement | Plateforme recherche | Avant Biennale 2022

Faner les renouées

Participez à la fenaison et apprenez-en plus sur la ferme des renouées, projet expérimental d'alliance avec cette plante invasive

par Helene Fromen

Jean-Sébastien Poncet, designer initiateur du projet, vous invite : « La ferme des renouées propose d’expérimenter les qualités d’une plante dite “invasive” dans une pratique de soin des sols urbains. Dans cette ferme, nous activons un mode de culture de la terre des friches urbaines avec la Renouée du Japon. En préparation de l’expérimentation prévue de mars à juillet 2022, qui verra l’installation de la ferme pour la durée de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2022, nous invitons le public à participer à un premier acte le 16 octobre 2021. »

Pendant la fenaison, les participants sont invités à couper et mettre la plante en séchage. À cette occasion, un temps de présentation du projet permettra de le détailler.

Samedi 16 octobre de 10:00 à 17:00
57 rue Neyron, friche Charvin
Vous pouvez vous inscrire et choisir un créneau horaire via ce formulaire.

– Écouter la renouée nous raconter son voyage du Japon à l’Europe et comment, après plusieurs décennies de conflit, elle finit par construire une forme d’alliance particulière avec les humains au travers d’une culture agropastorale dans la vallée du Gier. Un conte de terre est disponible en vidéo sur l’école de l’anthropocène (École urbaine de Lyon, Université de Lyon).

– En apprendre plus sur la renouée du japon et sa présence envahissante sur le territoire stéphanois dans cet entretien avec Jean-Sébastien Poncet par le média IF.


Projet de rechercheRenouerIntercession(s) d’une plante « invasive » pour reconstruire les rapports d’une ville à sa terre.

Le projet de Ferme de la renouée est porté au sein du Deep Design Lab, un partenariat entre la Cité du design et l’École urbaine de Lyon.

par Helene Fromen


Immobiliser le capitalisme, une utopie des années 70 ?Choisir l’essentiel : philosopher en l’an 01 avec Jérôme Lèbre

S’arrêter comme un acte de résistance, comme un moyen nécessaire pour réfléchir, comme une ouverture de possibles… Discussion autour de l’Utopique An 01, avec le philosophe Jérôme Lèbre, auteur de L’Éloge de l’immobilité.


Que lire quand tout s’arrête ?Livres à partager : les livres compagnons de L’An 01

Dans l’utopie de l’An 01, toute la société s’arrête, afin de prendre le temps de réfléchir à comment vivre mieux. Cette période de pause, à durée indéterminée, est notamment l’occasion de lire, s’instruire, nourrir la réflexion. Quelles lectures recommanderait le philosophe...


Un atelier populaire d’autoprojettation à l’Amicale Laïque du Crêt de RochItinéraire bis : l’Amicale Laïque du Crêt de Roch imagine un atelier de fabrication de mobilier à partir de la démarche d’Enzo Mari

L’Amicale laïque du Crêt de Roch met en place un atelier populaire d’Autoprojettation dans ses locaux autour de la démarche du designer Enzo Mari. Ces ateliers seront ouverts aux publics dans le cadre de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2022 et du projet Traboule..


L’An 01 : une utopie culteChoisir l’essentiel : une référence pour la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2022

Quoi de mieux qu’une utopie pour ouvrir les possibles ? Celle de l’An 01 a inspiré le thème de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2022 : « Les Bifurcations ». Les différents commissaires, proposent à leur manière, de « faire un pas de côté » : pour voir les choses...


Art & détournement : bifurquer avec les machinesChoisir l’essentiel : Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon

Un GPS pour réussir à se perdre entièrement, une cabane rituelle présentant des vestiges d’accidents automobiles, des robots-aspirateurs-projecteurs diffusant des vidéos sur lesquelles on voit d’autres robots-aspirateurs transporter des animaux… Les trois œuvres de Stéphane...


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.