Idées | Magazine | Choisir l’essentiel

Fictions & bifurcations

Choisir l’essentiel : sélection de films pour (re)plonger dans le cinéma des années 70

par Coline Vernay

Vous avez (re)vu l’An 01 ? Par quoi poursuivre ?

Les pulsions de bifurcations, très présentes dans les années post-68, ont laissé des traces. Pendant que Gébé proposait un pas de côté, d’autres se focalisaient sur ce qui clochait à leur époque, ce qui changeait et ce qui ne changeait pas, jouant avec les décalages permis par la fiction. Des problématiques qui s’actualisent aujourd’hui, et se retrouvent dans la Biennale Internationale Design Saint-Étienne.

Nous nous sommes replongés dans 3 films de la même période, qui rentrent chacun à leurs façons, en résonance avec l’utopie de l’An 01.

Le plus loufoque : Zardoz

Zardoz plonge dans un futur saugrenu, post-apocalyptique, dans lequel Sean Connery porte certainement le plus beau costume de sa carrière.
Pour qui ? Amateurs et Amatrices de Nanar.
Pourquoi le voir aujourd’hui ? Sorti en 1974, ce film réalisé par John Boorman transpire son époque, et permet de rire à la perspective de la fin du monde.


Le plus troublant : Jonas qui aura 25 ans en l’an 2000

La bande-annonce le dit ainsi : « c’est l’histoire de gens comme vous. C’est l’histoire de 8 personnages, 8 ans après 68 ». Sortie en 1976, cette pépite réalisée par Alain Tanner est toujours aussi brillante.
Pour qui ? Pour celles et ceux qui apprécient les films d’ambiance, qui s’intéressent aux petites résistances piquantes, s’attachent aux personnages qui trébuchent…
Pourquoi le voir aujourd’hui ? Maintenant que Jonas aurait plus de 45 ans, se plonger dans sa genèse permet de retrouver le goût qu’avait l’après 68, entre amertume, résistance et poésie.


Le plus énervé : La Classe ouvrière va au paradis

Ce film d’Elio Petri a marqué son époque, remportant d’ailleurs la palme d’or au Festival de Cannes.
Pour qui ? Celles et ceux qui s’intéressent à l’Histoire sociale.
Pourquoi le voir aujourd’hui ? Les mouvements sociaux des années 70 sont liés au monde du travail ouvrier. Ce film italien sorti en 1972 témoigne du quotidien des travailleurs, de différentes réactions qui coexistent, des basculements de vie possibles et leurs conséquences.

Vous avez d’autres suggestions de film dans le même esprit ?
Partagez vos références sur notre Facebook, Instagram ou Twitter.

par Coline Vernay


Fix, flux + flowLes nouveaux imaginaires de la mobilité

Podcast du séminaire Fix, Flux, Flow, les nouveaux imaginaires de la mobilité


Penser depuis l'Afrique5 podcasts audio pour revivre cette journée d'études du 12 mai 2022, consacrée aux bifurcations dans les Afriques contemporaines

5 podcasts audio pour revivre cette journée d'études du 12 mai 2022, consacrée aux bifurcations dans les Afriques contemporaines.


Learning from Saint-ÉtienneAncrage d'une revue de recherche en design

La revue Azimuts, depuis sa création en 1991, est devenue une référence dans le monde du design. Beaucoup la connaisse, sans savoir vraiment d'où elle vient. Pour son 54e numéro, le comité éditorial s'est précisément intéressé à cette question du contexte dans lequel elle est pr


La recherche design en comics7 nouveaux fanzines d’Anne Chaniolleau et Olivier Peyricot 

Comment diffuser la recherche autrement ? L’infuser dans la société ? Les designers-chercheurs proposent régulièrement des réponses à ces questions. C’est le cas des 7 numéros du fanzine Autofiction, produits dans le cadre de l’exposition du même nom. Entretien avec Olivier...


Mode, design et cultures africaines, vu par Bubu OgisiRencontre avec cette artiste nigériane, dont l'aura rayonne sur la scène mode et design internationale

Bubu Oigisi est sortie de la voiture et a annoncé : je dois repartir dans 30 minutes. Ça, c’est un passage express. Lorsqu’elle a vu, derrière ses lunettes noires, nos visages se décomposer, elle a ajouté « je dois pouvoir décaler mon billet de train… ».


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.