Revue | Occurrence | Biennale 2015

Occurrence #2

Ça aurait pu

Par Vincent Gobber

© DR

Dans le cadre de la neuvième Biennale Internationale Design Saint-Étienne, la Cité du design a offert la possibilité à l’Esadse de créer l’identité visuelle et l’ensemble de ses déclinaisons. C’est par un travail d’atelier que dix équipes d’étudiants ont présenté leur vision graphique d’une biennale consacrée aux sens du beau. Si un seul projet a été retenu, l’exposition rassemble, quant à elle, l’ensemble de ces projets au sein de la biennale.

Ce deuxième numéro d’Occurrence présente le travail réalisé dans le cadre d’un atelier de l’école en année 3, 4 et 5 de l’option design sur la conception de l’identité graphique de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2015. La commande initiale portée par le service communication de la Cité du design et de l’Esadse intégrait fortement la notion de déclinaison et la mise en place d’un système graphique cohérent et riche. La qualité des propositions graphiques réalisées par une dizaine d’équipes nous a immédiatement poussés à présenter l’ensemble des projets au public au travers d’une exposition intitulée Ça aurait pu ! Le projet lauréat aura, quant à lui, permis à deux étudiants de l’Esadse, Sylvain Reymondon et Lucas Ribeiro, d’être intégrés à l’équipe communication de la Cité du design durant un semestre et ainsi produire l’ensemble de cette déclinaison.


Éléments techniques
Éditeur : École supérieure d’art et design de Saint-Étienne
Langue : Français
Format : 210 x 275 mm
Pagination : 64 pages
ISBN : 978-2-912808-60-8
Parution : mars 2015
Prix : 7 €

Disponibilité
Boutique de la Cité du design

Par Vincent Gobber


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.