Appel à candidature

Une résidence-mission de cocréation sur le territoire

Partenariat entre Le Creux de l'enfer de Thiers et la Ville de Saint-Étienne pour l'année 2021

Text by Alexandre Dupont

Le Creux de l'enfer Centre d'art contemporain d'intérêt national © photo Massimo Lenzo

Le Creux de l'enfer Centre d'art contemporain d'intérêt national et la Ville de Saint-Étienne portent l'ambition commune de soutenir la création contemporaine en favorisant la diffusion des artistes visuels et en créant des conditions favorables au développement de leur carrière professionnelle.
Attentives à la qualité des conditions de production et d'accompagnement des artistes, ces deux structures ont souhaité nouer un partenariat autour d'une résidence-mission visant à mieux déployer la présence artistique sur leur territoire et à encourager la rencontre des publics avec l'art de notre temps.

Objectifs de la résidence
La résidence se définit comme une expérience de cocréation d'une ou plusieurs œuvres, associant des personnes volontaires ou des groupes spécifiques, que l'artiste choisit de réunir autour de son projet.

Selon Céline Poulin et Marie Preston, le principe de cocréation repose sur le présupposé que chacun peut apporter, de manière égalitaire, un élément constructif au travail créatif, et que l'amateurisme et le professionnalisme de chacun sont sans cesse redistribué. Ces pratiques se veulent à la fois un terrain d'expérimentations artistiques et l'expression d'une politique dans leur ambition de redistribuer les rôles assignés par la société, de mettre en œuvre le partage du sensible tel que le
définit Jacques Rancière. La résidence-mission devra se dérouler sur le territoire large du Livradois-Forez et particulièrement sur la zone géographique comprise entre Thiers et Saint-Étienne. Elle devra associer des publics et des partenaires de projets situés sur ce territoire. L'artiste est fortement invité à travailler à partir de matériaux et de ressources locales.

Critères d'éligibilité
La résidence s'adresse à :

• un artiste ayant été formé à Saint-Étienne (Esadse ou faculté d'arts plastiques de l'Université Jean Monnet)
OU
• un artiste vivant sur le territoire de la métropole stéphanoise

Aucun critère d'âge n'est requis, en revanche une attention particulière sera portée à l'émergence artistique.

Un jury de sélection se réunira courant janvier 2021
Les artistes présélectionnés seront conviés à un entretien téléphonique ou par skype à partir de cette date. Les résultats seront annoncés le 1er février 2021.

Le dossier de candidature est à envoyer conjointement aux adresses suivantes avant le 3 janvier 2021 : charlotteauche@creuxdelenfer.fr / sophie.thierry@saint-etienne.fr

Text by Alexandre Dupont

⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.