19.03.2019
Interview

Vers un design « non-anthropocène »

Discussion avec Andrea Branzi 

Par Simone Fehlinger

Vers un design « non-anthropocène ». Entretien réalisé le 19 mars 2019 à Milan / Towards a "non-anthropocene" design. Interview with Andrea Branzi on March 19, 2019 in Milan.

Rencontre avec designer et architecte Andrea Branzi, à Milan en mars 2019, pour discuter de nos modes d’existence dans le contexte de l’anthropocène. Précurseur de la recherche design, Branzi (membre du groupe Archizoom Associati) anticipe avec « No Stop City » la ville-monde, un espace infini façonné par les flux d’informations, de services, de coutumes, de communications, dans lequel le citoyen se transforme en consommateur. Olivier Peyricot et Simone Fehlinger discutent avec Andrea Branzi des mythes qui organisent encore aujourd’hui notre habitat moderne.

Andrea Branzi
Andrea Branzi, architecte et designer, est né à Florence, en 1938, où il a obtenu son diplôme en 1966. Il vit et travaille à Milan depuis 1973. De 1964 à 1974, il a été membre du groupe Archizoom Associati, le premier groupe de design d’avant-garde de renommée internationale, dont les projets sont maintenant conservés au CSAC (Centro Studi e Archivio della Comunicazione dell'Università di Parma) ; sa thèse et plusieurs projets sont conservés au Centre Georges Pompidou à Paris. Il est co-fondateur de la Domus Academy, première école internationale de design pour diplômés. Auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire et la théorie du design, il a dirigé de nombreuses expositions de ce secteur en Italie et à l’étranger. En 1994, il a reçu le Compasso d’Oro pour sa carrière.

Source : www.andreabranzi.it

No Stop City, 1968-70 © Archizoom Associati

Entretien mené par Simone Fehlinger et Olivier Peyricot, mars 2019
Production : Pôle recherche de la Cité du design
Image : Mattia Cossi
Son : Emanuele Pullini
Montage et post-production : Simone Fehlinger

Par Simone Fehlinger


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.