Article | Magazine | Itinéraire bis

Le ruban sous toutes ses coutures

Itinéraire bis : coup d'œil sur l’exposition Les Rubans de l’intime au Musée d’art et d’industrie de Saint-Étienne

par Honorat Meas

Exposition Les Rubans de l’intime © Ville de Saint-Étienne - Pierre Grasset

Marrainée par Chantal Thomass, célèbre créatrice de mode spécialisée dans la lingerie, l’exposition Les Rubans intimes retrace l’évolution de la perception et des usages du ruban dans les sous-vêtements, du XIXe siècle à nos jours, à travers des pièces exceptionnelles.

Des pièces de lingerie fine aux gaines de maintien ou de contention médicale, le ruban est partout et pour toutes les fonctions. À travers une scénographie intimiste, l’exposition présente des pièces de célèbres maisons de couture et raconte comment les entreprises du territoire stéphanois ont participé à l’évolution des produits et du marché de la lingerie-corsetterie. Tableaux, gravures, catalogues, iconographies et affiches publicitaires permettent de replonger dans différents contextes historiques et de mieux saisir les usages des sous-vêtements et les changements liés à la valorisation du corps. L’exposition dévoile le rapport que le ruban de sous-vêtement entretient avec la notion d’intimité et de monstration du corps. En filigrane, elle retrace une histoire culturelle des sous-vêtements et de l’intime à partir des principales évolutions du linge de corps.

L’exposition Les Rubans de l’intimes est visible jusqu’au 2 janvier 2022 au Musée d’art et d’industrie de Saint-Étienne.

mai.saint-etienne.fr

par Honorat Meas


La Biennale vue par... Anne-Marie Sargueil 

Anne-Marie Sargueil préside l’Institut Français du Design (IFD) depuis plus de 35 ans. Son regard, formé aux Sciences Humaines, s’est affûté au contact de designers et lors de collaborations variées (avec des institutions, l’industrie, la presse…). Investie et engagée pour un...


La Biennale vue par… Olivier Saguez

Olivier Saguez, fondateur de l'agence Saguez & Partners, connaît bien la Biennale. Rencontre après sa visite de la Biennale, pour recueillir ses impressions.


Une visite avec…Johan, médiateur à la Biennale, présente l’exposition Dépliages.

Voir une exposition, c’est bien. En parler, interroger collectivement ce que l’on a sous les yeux, c’est encore mieux. Nous avons rencontré Johan qui accompagne les visiteurs. Il nous raconte son expérience de la Biennale et présente son expo coup de cœur : Dépliages.


Faire école, c'est faire ensembleLes étudiantes et les étudiants, de l’Esadse et d’ailleurs, proposent résolument Le Monde, sinon rien

Face aux enjeux qui sont les nôtres aujourd’hui, pour permettre la cohabitation de tous les êtres vivants sur cette planète, les étudiantes et les étudiantes réagissent “par l’expérimentation, la fabrique, la solidarité”, nous dit Sophie Pène, co-commissaire de l’exposition...


Se mettre en mouvementBifurquer, c’est continuer à avancer… mais comment penser de nouvelles mobilités ?

Envisager, très concrètement, de nouvelles mobilités, c’est l’objet de la conférence Fix, flux + flow du 23 juin, liée à une programmation globale. Rencontre avec Laetitia Wolff, sa conceptrice.


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.