Laboratoire d’expérimentation des modernités

Depuis 2012, le Laboratoire d'expérimentation des modernité (LEM) axe son travail sur l'expérimentation des pratiques contemporaines par des artistes en orientant les nécessaires approches théoriques sur la praxis. Il émet l’hypothèse, comme axe théorique, que la diversité des pratiques contemporaines est due à une diversité dans la modernité, que la modernité n'est pas une mais multiple. En s'appuyant sur ses divers avatars, il s'agit de voir quelles sont les permanences, résiliences, continuités, ruptures et transformations qui forment notre contemporanéité.


⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.